Vidéo - Alimentation anti-acné : la méthode naturelle pour oublier les problèmes de peau

par GUILLAUME FOURNEL

Vous avez de l’acné persistante malgré les traitements ?

Vous souhaitez simplement préserver votre capital beauté ?

Qu’est-ce que l’acné ?

C’est une maladie de peau caractérisée par des boutons rouges, des points noirs et des kystes. Situés essentiellement sur le visage, ils peuvent également se situer sur le thorax et sur le haut du dos.

L’acné touche en grande partie les adolescents, mais également les femmes, de façon plus ou moins importante selon leur âge.

Dans le cas de l’acné, la peau est sujette à un excès de sébum.

Lorsque cet excès de sébum reste sous la peau, cela forme un bouton blanc.

Si le kyste s’ouvre sur la peau, le sébum s’oxyde et cela forme alors le point noir.

Le développement d’une inflammation favorise le développement d’une bactérie et l’apparition d’un bouton rouge.

Les facteurs déclencheurs de l’acné sont généralement les variations hormonales à la puberté, et les fluctuations hormonales chez la femme, notamment à l’approche des règles.

Est-ce une fatalité ?

L’acné est une maladie purement moderne et occidentale, liée à un facteur très influent : l’alimentation.

Du fait de son exposition constante aux agressions extérieures, la peau a besoin pour se protéger des anti-oxydants présents dans le sébum.

La présence plus ou moins importante de ces anti-oxydants dans le corps est intimement liée à l’apparition de l’acné.

Le second facteur facteur important est la quantité d’insuline présente dans le corps. L’insuline, présente en grande quantité, favorise les inflammations. En éliminant au maximum les produits ayant un indice glycémique élevé de votre alimentation, vous éviterez les pics d’insuline et, ainsi, éviterez les inflammations.

Les aliments concernés par ces pics d’insuline sont essentiellement les sources de sucre, les céréales raffinées, ou encore la pomme de terre et les produits laitiers.

Prenez soin de vos intestins

Les intestins, le cerveau et la peau sont liés.

Concentrant des millions de neurones, les intestins sont presque un second cerveau.

Quand ce « cerveau » est bousculé, en cas problèmes digestifs par exemple, cela a une répercussion directe sur l’état de la peau.

En cas de doute concernant votre réaction face à un aliment que vous soupçonnez de provoquer une réaction chez vous : pratiquez un régime d’exclusion de cet aliment durant 30 jours puis réintroduisez-le petit à petit, en observant les effets sur votre digestion et sur votre peau.

Une cure de probiotiques (« bonnes bactéries intestinales »), peut également permettre à votre flore intestinale de se rééquilibrer.

Pensez à éviter de consommer trop d’aliments riches en fibres insolubles, tels que les céréales complètes, et à favoriser ceux riches en fibres solubles, tels que les fruits et légumes.

Le stress chronique

C’est un facteur important, favorisant les problèmes intestinaux.

Si vous êtes de nature nerveuse, que vous en parallèle des problèmes digestifs et des problèmes de peau, apprenez à diminuer votre stress !

Pensez à essayer la relaxation ou encore à veiller à avoir un sommeil de qualité.

Vous prendrez ainsi soin de vos intestins et de votre peau.

En appliquant ces conseils, vous constaterez de vrais résultats au bout de 3 mois environ.