Vidéo - Comment éviter le coup de barre de l'après-midi

par GUILLAUME FOURNEL

Il est 17h, vous avez beaucoup travaillé, vous vous sentez fatigué mais la journée n’est pas encore terminée.

Comment faire pour évacuer ce petit moment de fatigue et retrouver un peu de vitalité ?

Soupirez

Commencez par soupirer, comme vous le faites quand vous êtes lassé, pour exprimer un ras-le-bol : c’est un soupir sonore.

En soupirant, inspirez vraiment profondément et soufflez votre journée.

Laissez partir votre lassitude, votre saturation, et soufflez bien par quelques soupirs bien profonds.

Eliminez tout.

Détendez votre nuque

Venez ensuite relâcher les tensions au niveau de la nuque avec quelques mouvements simples.

Faites tout d’abord comme si vous vouliez exprimer un grand« non ».

Tranquillement, laissez votre tête pivoter de la droite vers la gauche en mobilisant les muscles du cou et de la nuque.

Cet exercice a aussi l’avantage d’oxygéner un peu plus facilement toute votre tête, et ainsi votre cerveau.

Ramenez votre tête en position centrale et effectuez ensuite un « oui ».

Laissez tout d’abord tomber votre tête vers l’avant, puis accompagnez-la vers l’arrière.

Revenez en position centrale : votre tête est bien décontractée au niveau de votre nuque.

La zone des avant-bras

Par des petits mouvements secs et énergiques, comme si vouliez égoutter vos bras, secouez-les.

N’hésitez pas à réaliser des mouvements allant des coudes jusqu’au bout des doigts.

Les mains

Occupez-vous ensuite de vos mains, elles-aussi sollicitées tout au long de la journée. 

Détendez-les progressivement : serrez les poings, puis étendez vos mains en impulsant également une petite détente provenant de l’articulation du poignet.