"Développons notre potentiel orgasmique " par Bhagvati Granier

par BHAGVATI GRANIER

Bhagvati enseigne le Tantra. Elle propose une pratique de massage tantrique qui vous permet d'apprendre à écouter votre corps et découvrir votre potentiel orgasmique. Votre plaisir peut aller bien au delà de ce que vous pensez...

Chez toi, les séances de tantra se font en groupe. Des inconnus se massent nus sans souci ?

Effectivement, sauf que dans le Tantra, il ne s'agit pas de se mettre "nu" à tout prix.

Au début d'un groupe, je guide les premiers moments de manière à ce que naisse en chacun "l'Esprit Tantrique".

Ainsi l'accueil et l'acceptation de l'autre se construit dans une reconnaissance mutuelle et solidaire.

L'essentiel et l'intérêt primordial est de renouer avec le corps par le contact et la détente, d'écouter ses sensations, ses véritables désirs pour se découvrir, voire se redécouvrir.

Jusque là tout le monde est habillé...

La nudité vient seulement lorsque nous utilisons de l'huile de massage.

Lorsque les personnes perçoivent que le cadre est respectueux et sécurisé, elles se sentent à l'aise avec les autres : la nudité devient alors naturelle. Je laisse chacun libre de garder ou non ses sous-vêtements.

L'important : apprendre à toucher

Cela fait partie de l'exploration des limites de chacun en conscience et bienveillance.

C’est un lieu et une démarche qui amènent à cette transcendance ?

Oui, le lieu et les circonstances font que dans cette démarche, c'est l'âme humaine qui prime, il n'y a pas d'enjeu. Les participants s’autorisent à expérimenter et à exprimer leur intimité dans la transcendance de l'énergie sexuelle.

En principe, les personnes ne viennent pas en voyeur ou pour draguer. Bhagvati

Il y a des endroits plus pertinents et adaptés pour cela, toutefois, je garde les yeux ouverts. Je tiens à ce que tout se passe dans le plus grand respect d’autrui.

Pour certains massages, j'invite les personnes qui sont en couple dans la vie à rester ensemble. Ils en ressortent grandis et profondément nourris.

Pour toi, quel est le but ultime du massage tantrique ?

Il n'y a pas de véritable but, il s'agit davantage d'une expérience sensorielle, énergétique et spirituelle dans l'unicité de l'instant. C'est se connecter à l'espace de tous les possibles, ouvrir son coeur, son corps, ses sens, son esprit à la "folle sagesse" de l'Amour présente en chaque être.

Il s'agit d'une dynamique du "donner et recevoir", de l’amour en soi et non pas pour soi. Bhagvati

Qu'importe le choix de partenaire, le massage nous emmène consciemment dans la perception subtile de la relation, c'est une des plus belle expérience à vivre.

J’ai tapé « massage tantrique » dans Google. Il n’y a que des images à connotations érotiques. Cela s’explique ?

C’est bien dommage! Je ne regarde pas ce qu’il se passe sur la toile mais ce qui discrédite le Tantra, c’est la fausse image qui est diffusée bien souvent...

Découvrez le vrai visage du tantra

Parfois, des hommes m’appellent pour des services érotiques ... non dits. Ils sont reconnaissables, même si certains sont assez ... subtils ! [Rires !]

Pour éclairer les néophytes, quelle est la place de la sexualité dans le tantra ?

On parle souvent du tantra en tant que travail érotique, qui sort de l’ordinaire, comme une pratique cachée sous le manteau.

En réalité, le Tantra inclue la sexualité d'une manière saine, c'est expérimenter intimement combien la sexualité nourrit notre équilibre à la fois physique, psychique, émotionnel et spirituel. C'est une porte magique pour accéder à une meilleure connaissance de soi et s'incarner dans le monde.

Comment se passe le moment de l’orgasme ?

Dans mes sessions de massage, la proposition n'est pas une recherche d’orgasme éjaculateur. Étymologiquement, Tantra veut dire "tisser des liens".

L'attention est portée sur la communication, le partage : réhabiliter et éveiller notre potentiel énergétique. Le tout dans la conscience du masculin et du féminin, et de la force créatrice vitale qu'est notre sexualité.

Faire le lien entre tout ce que nous sommes, sexualité comprise. Bhagvati

Il s’agit de goûter les sensations, toutes les sensations, même et surtout retrouver le plaisir. Le plaisir peut déclencher un état orgasmique dans tout le corps. Un grand bonheur!

Il ne s'agit donc pas d'un orgasme extérieur mais bien d'un orgasme intégré, intérieur, une union de tout l'être.

Faire les séances en groupe, ça permet de couper avec l’image sulfureuse diffusée sur internet ?

Oui, il y a aussi et surtout la réalité d'une authentique demande derrière tout cela.

L'être humain est en souffrance, grandement frustré par rapport au contact charnel, à l'enracinement, à la sexualité. Ne sommes-nous pas tributaires de notre éducation, des interdits moralisateurs et normalisateurs (sans compter les viols physiques, psychiques) ?

Les sentiments de castration sont toujours actuels, vivaces et ravageurs.

Le corps est comme une œuvre d'art

Il s'agit donc d'aborder l'Amour en toutes circonstances, s'accepter sans condition en prenant soin de son corps, de ses émotions, de ses sensations, de ses pensées, de ses désirs. Etre son meilleur ami est gage de meilleures relations.

Ce qui compte avant tout, c’est le toucher ?

En effet, comment je touche l'autre et comment je suis touché. Grâce à l’amour respectueux que l’on donne, chacun peut voir, sentir, percevoir l'importance de la qualité du touché et de ses répercutions. Toucher le corps, c'est aussi toucher l'être qui s'exprime, se dévoile.

Le corps devient une œuvre d'art, et non plus un corps avec des défauts. Bhagvati

Mais je n'en dis pas trop. C'est plus joyeux et plus pertinent de laisser les personnes découvrir et prendre conscience par eux-mêmes afin de préserver leur autonomie.

Donc c’est vraiment un parcours initiatique...

Exactement. Un parcours initiatique propre à chacun, un voyage personnel énergétique, chaleureux, aimant, parfois confrontant soutenu par l'intérêt commun de réaliser au mieux notre bonheur dans une dimension de compréhension et de "secrets partagés", chacun apprenant de l'autre.

Un vrai moment de communion

Ne serions-nous pas comme un orchestre ? Chaque instrument a son propre son, sa particularité vibrante, et que lorsque nous jouons ensemble, émerge une musique qui touche notre sensibilité, fait naître l'émotion et remplit nos cœurs.

Et dans ces moments un peu chauds, où l’émotion est à son maximum, tu leur dis quoi pour les calmer ?

Il arrive que pendant un massage, avec une pointe d’humour je leur annonce que leurs parents entrent dans la salle, ou pourquoi pas le Curé de leur enfance, ça dépend des circonstances ! [Rires !].

Alors ils explosent de rire, la pression redescend, ils quittent les méandres du mental ; c'est un retour à l'instant présent dans la libre circulation des énergies et la détente.

Le tantra : idéal pour découvrir la puissance de votre corps

Lorsqu'un émotionnel très intense se manifeste, le moment est toujours traversé avec profondeur d’âme. C’est ce qui est en amont de toute la démarche.

Tu as également travaillé sur la parole juste. Comment les gens décrivent leurs émotions ?

Souvent avec difficulté. C’est important d'exprimer ce que l’on ressent avec les mots justes ! Par exemple, si je dis à mon partenaire : « c’était super ! ». Quel est mon ressenti ? Qu'est que je lui partage? Il ne peut qu'interpréter, imaginer et une vraie relation ne peut s'établir. C'est une réponse qui n'évoque rien de personnel, de sensitif.

Que vont dire les gens alors ?

Par exemple si j'entends : « tout à coup j’ai senti de la chaleur monter dans mon corps, c'était tellement bon, ça irradiait partout ! ». Là, je ressens moi-même la détente et le plaisir de la personne, la relation existe implicitement, c’est bien plus parlant !

Est-ce que parfois tu as des récompenses auxquelles tu ne t’attendais pas ?

Oui, souvent. Je me rappelle en particulier d’une jeune femme de 25 ans qui m'a beaucoup touchée. Réservée, pleine d'énergie, elle se disait heureuse dans son job et parfaitement assumée dans la vie.

Stoïque depuis le début, le troisième jour, elle rejoint le groupe, rayonnante, portant une robe très décolletée. Jolie comme un cœur elle s'exclame :

"J’ai fait une grande découverte ce matin ! Ca y est, je suis une femme ! J'ai changée, j’aime mes seins !" [Rires !]. Elle portait sa poitrine haut et fort, fière et libre dans son expression, libérée de la croyance que ses seins étaient trop petits, etc...etc...

Lors d'une structure spécifique sur la sensualité, il n'est pas rare non plus que femme ou homme crient haut et fort.

"Merci la vie ! Ça y est je suis une femme ! Je suis un homme ! Je sens ma puissance ! Je n'ai plus peur de..."

Avec la collaboration de Stephane Millet

Stephane Millet Fasciné par les sciences et disciplines médicales, j’exerce un œil critique sur l’actualité et forcément ce qui touche à la santé. Mon idéal : vivre une vie dynamique faite de voyages initiatiques et d'ouverture d'esprit. Cela requiert des efforts sur soi-même. Une hygiène de vie adéquate, un peu de sport et de bonne humeur sont nécessaires à la quête du saint bien-être.