Dormir paisiblement : 4 habitudes à prendre dès aujourd’hui !

par CHARLOTTE BONNARD

« J’ai encore passé une mauvaise nuit, je ne comprends pas, pourtant je me suis couché tôt et j’ai bien dormi 8 heures. Qu’est-ce que je peux faire pour enfin dormir paisiblement et ne pas me sentir fatigué au réveil ? »

Sachez tout d’abord que vous n’êtes pas seul dans ce cas, loin de là. En effet, les études de l’INPES statuent que près de 40% des Français souffrent de troubles du sommeil. Et même si nos nuits se raccourcissent de plus en plus, elles sont en moyenne autour de 7H30, ce qui est suffisant normalement pour se sentir en forme au réveil.

Oui, mais… Comme pour beaucoup d’autres choses, dans le sommeil, ce n’est pas la quantité qui prime ! Voici quelques conseils pour optimiser votre sommeil et faire en sorte de se réveiller, enfin, frais et guilleret de bon matin !

Un peu d’arithmétique pour bien se réveiller !

Vous avez déjà entendu parler des cycles du sommeil ? Si c’est le cas, vous savez donc que ce sont eux qui « découpent » les différentes phases de sommeil durant notre nuit. Le problème, c’est que souvent, le moment où votre réveil matin carillonne ne coïncide pas avec la fin d’un de ces cycles. L’organisme a alors du mal à sortir du sommeil, et vous vous sentez plus fatigué que si vous vous étiez levé 30 minutes plus tôt. La solution : comprendre vos cycles de sommeil, et avec quelques calculs de base, compter à quel moment vous devez vous endormir ou régler votre réveil. Pour vous aider, voici les durées moyennes de chaque période de votre nuit :

En fonction des personnes, les temps de chaque phase sont plus ou moins longs, c’est pourquoi on présente une fourchette de durée qui oscille entre 1H30 et 2H. Sachant que vous devez réaliser 4 à 6 cycles de sommeil durant une nuit réparatrice, il ne vous reste plus qu’à faire le calcul !

Payer vos dettes…de sommeil !

Bien dormir en toutes circonstances

Cela peut vous paraître étrange, mais même si vos nuits sont en apparence calmes : vous ne vous réveillez pas, vous n’avez pas trop de mal à vous endormir… Vous pouvez toutefois

ressentir une grande fatigue au réveil,

et ne pas être en forme olympique durant la journée ! Pourquoi ?

Saviez-vous que chacun d’entre nous a ce que l’on appelle un « capital sommeil » ? C’est une réserve, dans laquelle on pioche régulièrement, suite à une nuit blanche, à de grosses fatigues, à des insomnies, pour compenser le manque de sommeil. Seulement, tout comme le pétrole, ce n’est pas une ressource inépuisable ! Sans vous en rendre compte, vous avez peut-être épuisé votre capital, et votre organisme vous envoie la facture ! Pour régler votre compte débiteur, une seule solution : rembourser un peu chaque jour, et cela peut mettre jusqu’à plusieurs mois !

Coupez-vous du monde extérieur

Les bouchons en cire, plus connus sous la marque des boules Quies, avez-vous déjà testé ? Loin de servir seulement pour notre grand-tante, elles sont très efficaces pour vous couper de tout son ou bruit qui pourrait vous réveiller pendant la nuit. Cela vaut surtout pour les personnes qui ont le sommeil léger et dont le réveil peut être perturbé entre 2 cycles de sommeil. En effet, c’est à ce moment que l’on se réveille facilement, et il est plus difficile de s’endormir à nouveau. Parfois, l’organisme relance même un cycle complet de sommeil, alors que vous vous étiez réveillé entre la phase I et la phase II par exemple.

Mettez à profit votre smartphone

D’ailleurs, sur la plateforme d’Itunes, vous pouvez même retrouver une application qui respecterait les cycles du sommeil et vous permettrait de vous réveiller sans sensation de fatigue à la clé ! Il déterminerait à quel moment se terminent vos cycles de sommeil pour déclencher le réveil au moment optimum à l’aide d’un algorithme particulier.

Pour la dernière solution, restez tout de même prudent et ne comptez pas que sur votre téléphone pour résoudre vos troubles du sommeil bien évidemment ! Et si c’est surtout au moment du coucher que les problèmes se posent, n’hésitez pas à suivre toutes sortes de conseils pour vous apaiser et vous permettre de faire de beaux rêves. Car une bonne nuit de sommeil garanti une attention, vigilance, forme au top toute la journée, tandis qu’une nuit difficile va vous rendre très vite la vie impossible ! Les experts comparent d’ailleurs le manque de sommeil aux effets de l’alcool (manque de vigilance, somnolence, fatigue, irritabilité, sensibilité accrue…), c’est dire !