La chaleur m’empêche de dormir, que faire ?

par CHARLOTTE BONNARD

Quand les nuits sont chaudes et que la température ne diminue pas, il est souvent difficile de s’endormir paisiblement ! On ressent souvent la chaleur estivale comme un obstacle pour sombrer dans le sommeil, mais existe-t-il une explication scientifique à ce phénomène ? Et bien, sachez que la réponse est oui !

Comment la température influe sur notre organisme au coucher

La sensation de somnolence arrive à un moment de la journée où la température de notre corps est en train de diminuer. En général, on compte qu’à partir de 21h, notre corps débute sa phase de « refroidissement ». C’est d’ailleurs pour cela qu’on conseille souvent de ne pas pratiquer de sport après cette heure-ci pour optimiser la qualité du sommeil.L’activité sportive augmente la température de l’organisme !

Le problème, c’est que lors des chaudes soirées d’été, la température extérieure, même en soirée, peut rester très élevée et nuire à cette phase de refroidissement. Afin de réussir à dormir, la solution est simple : aider l’organisme à se refroidir : on appelle cela la « défervescence ».

Les astuces pour mieux dormir même pendant la canicule

Le dernier des conseils est un des plus importants. En réalité, le sport régule sur la journée la température de votre corps, et lui permet d’obtenir la température idéale pour s’endormir une fois le soir survenu.

Cependant, si nombre des conseils portent sur des éléments qui vont rafraîchir votre corps, ne tombez pas dans l’excès inverse en diminuant trop la température de votre chambre. En effet, si votre corps est trop froid, les difficultés à vous endormir seront identiques ! La température idéale : entre 19 et 21°C, ni plus ni moins. Alors vous pouvez utiliser une climatisation ou un ventilateur durant l’été, mais gardez à l’esprit qu’il ne vous faut pas en abuser ! D’ailleurs, de trop grands écarts de chaleur peuvent être responsables rapidement de maux de gorges et autres troubles ORL (angines, extinctions de voix, otites…).

Dormir dans les conditions idéales, un véritable casse-tête ! Quand ce n’est pas la chaleur qui vous perturbe, c’est le bruit des voisins, le stress d’un dossier que vous n’avez pas eu le temps de boucler au travail, le café de trop que vous avez bu en fin de journée… Si ce sont en surface de petits aléas du quotidien, faites bien attention, car ils ont des conséquences sur la qualité de votre sommeil. Et votre efficacité est très largement amoindrie après une nuit de sommeil agitée. Les experts considèrent d’ailleurs que la fatigue due au manque de sommeil est aussi dangereuse et néfaste que la consommation d’alcool !

Sources internet :