Votre rêve d'une épilation définitive enfin possible ?

par STEPHANE MILLET

Ah si les publicitaires avaient su... Des décennies ils se sont creusés la tête pour trouver des accroches qui permettraient de vendre ce nouveau rasoir jetable ou bien cet épilateur qui ne provoque aucune douleur inattendue (mais vous savez pourtant à quoi vous attendre). Ils y ont passé autant de temps que les femmes qui s’épilent des heures durant, surtout à l’approche de l’été. Et tout d’un coup, la révolution intervint : l’épilation définitive, la sainte idée ! Cela coûte cher c’est un fait mais est-elle réellement définitive au moins ? Quelles sont donc les solutions pour l’épilation définitive ?

L’épilation laser pour une épilation sans repousse

Epilation définitive au laser : préparation

Vous en avez rêvé, les dermatologues l’ont fait ! Une machine si bien étudiée qu’elle empêcherait les poils de repousser. Le laser est une technique qui a fait ses preuves et son fonctionnement est simple. En somme les poils sont tués dans l’œuf.

Le laser a une longueur de pénétration assez longue dans le corps ce qui lui permet d’aller cibler directement la mélanine des poils. En sollicitant de la sorte le bulbe du poil, la chaleur de la lumière laser le fait tout bonnement brûler : le poil part en fumeée.

Le laser c’est efficace, mais on ne peut pas traiter les peaux mates ? En partie oui ... Certains dermatologues préfèrent utiliser le laser Alexandrite, par mesure de sécurité. Il permet de traiter la majorité des peaux. C’est à dire de la pilosité châtain clair jusqu'au poil noir, à condition que la peau soit claire et pas fraîchement bronzée. En revanche, pour la pilosité sur peau très mate voire peau noire, il faut choisir le laser Nd Yag. Sachez qu'il est bien plus douloureux et peut engendrer plus facilement des brûlures. Libre à vous d’en discuter avec votre dermatologue néanmoins.

En revanche, la qualité de l’épilation dépendra bien de la mélanine présente dans vos poils : des poils épais et foncés seront mieux traités.

Quant aux risques de brûlures, ils existent. Mais seulement si cette technique est pratiquée par une personne qui n’est pas diplômé pour cela. Ainsi la loi stipule que les centres esthétiques ne peuvent pratiquer aucune autre épilation à part l’épilation à la pince et à la cire voyez-vous ?

Une fois le poil brulé, il ne reviendra quasiment pas ou sur du très long terme (variation hormonale en fait). Si des poils continuent à apparaître après votre séance c’est simplement parce qu’ils n’ont pas été ciblés par la première séance. En effet les poils poussent à des moments différents sur notre peau ce qui explique que cela ne fonctionne pas pour tous les poils au même moment.

L’épilation lumière pulsée : alternative crédible au laser pour l'épilation définitive ?

Le principe de la lumière pulsée est exactement le même que celui du laser : cibler la mélanine du poil mais en utilisant un type de lumière différent du laser. Il s’agit d’une lampe avec une lumière pulsée qui envoie un spectre de lumière avec plusieurs longueurs d’ondes. Elle est donc moins spécifique que l’épilation laser (qui ne cible lui que la mélanine du poil) mais peut permettrait d’atteindre des poils plus fins et / ou moins colorés. Ce procédé serait un peu plus cher mais également plus efficace pour traiter tous les types de peaux. Vous pouvez avoir une confiance aveugle en ce genre de techniques tant qu’elles sont pratiquées par un professionnel attitré.

Vous pouvez de nos jours avoir recours à ce genre d’appareil à la maison ce qui constitue un avantage considérable. Il faut savoir que le matériel des dermatologues se chiffre en plusieurs dizaines de milliers d’euros. Inutile donc de s’attendre à la même efficacité pour les appareils que vous utiliserez chez vous et qui coûtent en général entre 150€ et 200€ minimum. Un prix raisonnable si l’épilation est définitive ! Nous avons retenu 2 types d’appareils qui semblent fonctionner relativement bien à en croire les témoignages :

Là encore il s’agirait d’une épilation longue durée plus que définitive compte tenu des variations que votre subit à mesure que vous veillissez.

L’épilation électrique : plus chère, plus longue, plus efficace ?

La dernière méthode d’épilation longue durée tend de plus en plus à se rapprocher de ce caractère définitif que recherche les développeurs de ces techniques. Elle est un peu différentes des méthodes ci-dessus dans la forme s’en rapproche dans les faits.

Le praticien va cibler, poil par poil, le bulbe causant les repousses disgracieuses. C’est pourquoi cette technique s’avère relativement longue et est souvent préférée pour des zones peu poilues comme les bords des lèvres, les sourcils, éventuellement les aisselles.

L’idée est ici d’envoyer une décharge électrique foudroyante sur le bulbe du poil, un peu douloureuse donc, pour le détruire définitivement. Vous retrouverez également un système de patch envoyant des décharges pour recréer la technique de l’épilation électrique où le praticien pique la peau avec une très fine aiguille pour envoyer une décharge ciblée. Avec les patchs, il y a de quoi à être plus sceptique en effet.

Vous l’aurez compris, à la poubelle les pinces à épiler, cires collantes et autres engins de torture, vous serez bientôt une femme (ou un homme car les hommes aussi sont concernés évidemment !) libre de toute contrainte épilatoire. Notez qu’il faut relativiser le coût de ces épilations. Certes elles demandent de débourser rapidement une somme importante mais il s’agit d’un investissement sur plusieurs années qu’il faut comparer avec les coûts d’une épilation mis bout à bout et à la fréquence de ces épilations. Un calcul s’impose !

Notez également, que l'épilation définitive absolue, ne peut se faire que lorsque tout vos poils se sont décidés à apparaître, lorsque vous n'avez donc plus de "poils neufs ou nouveaux", soit en moyenne vers 45 ans pour les hommes, et après la ménopause pour les femmes. Une réalité biologique qui relativise à peine l'intérêt de ces techniques appelées à révolutionner votre quotidien (pas une raison non plus pour délaisser vos esthéticiens n'est ce pas !)...

Sources internet :