N’en doutez plus : bébé est bien sensible à la musique !

par CHARLOTTE BONNARD

Quand l’oreille s’affine

L’oreille de bébé s’affine dès les premières semaines, dans l’utérus de sa mère. Sensible aux sons, il entend tout ce qui se passe à l’extérieur du ventre et réagit même à ces bruits dès la 16e semaine. Son oreille arrive à maturité autour de la 30e semaine. La voix maternelle est celle qu’il entend le plus souvent et celle qu’il préfère.

C’est un son rassurant auquel il restera accroché tout le long de son enfance, et bien plus tard. Pendant votre grossesse, vous pouvez écouter toutes sortes de musiques pour affiner l’oreille de votre bébé. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise musique, les goûts de votre enfant s’affineront plus tard. La musique aussi représente un son apaisant pour le fœtus, alors n’hésitez pas à lui faire partager des instants mélodieux !

La musique adoucit les mœurs

La communication est très importante pour le bébé, dans le sens où elle contribue à développer la capacité de l’enfant à communiquer et à s’ouvrir aux autres. S’il ne peut pas encore distinguer les mots ni le sens des paroles, votre bébé peut toujours les entendre.

La musique est une bonne façon de de stimuler l’oreille de votre futur bébé, mais aussi de le détendre. Des études ont montré que bébé réagit aux sons qu’il entend in utero : son rythme cardiaque s’accélère et il peut même gigoter un peu (un futur danseur ce bébé ?). Les pulsations de la musique peuvent lui rappeler les battements de votre cœur et le rassurer. Le bébé semblerait être plus sensible au piano, car les fréquences sonores de cet instrument sont similaires à la voix de sa maman. Bébé garde même en mémoire certaines musiques : si vous aviez l’habitude d’écouter une chanson en particulier quand il était dans votre ventre, il s’en rappellera après sa naissance, dès qu’il l’entendra.

Quand vous devez coucher votre bébé, n’hésitez pas à lui passer un peu de musique douce pour l’apaiser. Ne réglez pas le volume trop fort, ses oreilles sont très sensibles. La musique et le chant aident bébé à s’endormir plus facilement. Vous pouvez lui chanter une berceuse pour le calmer et le préparer au sommeil.

Les sons en tous genres permettent d’éveiller votre bébé. D’ailleurs, il aime le son des voix, la sienne y compris (voilà pourquoi il gazouille beaucoup !). Des recherches montrent qu’au plus on chante, au plus bébé s’expriment par des sons. Alors n’hésitez pas à pousser la chansonnette avec votre bébé, à lui faire découvrir de nouveaux sons (froisser du papier, secouer un bocal de riz). Tout est enrichissant !

Quand l’initier à l’éveil musical ?

Bébé peut jouer très tôt d'un instrument

A sa naissance, bébé est capable de reconnaître de nombreux sons, ou des mélodies, qu’il a entendus dans votre ventre. Vous pouvez stimuler son oreille par des instruments de musique en jouets, comme un petit tambour ou un xylophone (il faut quelque chose de solide sur lequel votre enfant pourra taper à s’en donner à cœur joie !). Rappelez-vous quand même que bébé a besoin de silence pour dormir ou entendre les sons de sa propre voix.

Lui faire écouter Mozart

quelques heures par jour, d’accord, mais pas toute la journée !

L’éveil musical en groupe se fait aux alentours de 3 ans. Vous pouvez inscrire votre enfant en jardin musical dans l’école de musique de votre ville. Des professionnels de la musique l’initieront à plusieurs instruments et à plusieurs sons.

Si vous souhaitez que votre enfant joue d’un instrument de musique, attendez quand même quelques années, jusqu’à ce qu’il soit capable de distinguer les doigts de sa main.

Quelques recherches ont prouvé que les comptines en langues étrangères pouvaient aider bébé à former son oreille aux différents accents et langues du monde. Mais ne vous attendez pas à ce que bébé soit polyglotte à l’âge de 3 ans !

Sources internet :