Risques du Minoxidil et du Finastéride contre la calvitie

par STEPHANE MILLET

Vous n’avez pas besoin de vous arracher les cheveux pour qu’ils tombent ? Il existe des solutions pour faire face à la calvitie. Une meilleure alimentation, éventuellement des compléments alimentaires, limiter le stress, etc. Un meilleur shampoing pourra également vous aider à les nourrir adéquatement. En parallèle, n’hésitez pas à demander conseils à des professionnels. Ces derniers vous réorienteront certainement vers 2 produits stars du marché de la calvitie : le Minoxidil et le Finastéride. Quel mode de traitement ? Des solutions qui s’appliquent à tous ? Enquête.

La solution à appliquer : le Minoxidil

Les « têtes d’œuf » de longue date sont bien au courant de ce genre de produit. On utilise le Minoxidil à une concentration de 2% ou 5% dans des lotions telles que le Regaine. Ses effets seraient réels. Après 6 mois de traitement, on observe un arrêt sensible de la perte de cheveux ainsi que peu à peu

une repousse de sa chevelure

. Le Minoxidil stimulerait en réalité le follicule pileux afin de

déclencher un nouveau cycle de vie du cheveu.

Ces produits seraient donc de bonne qualité à n’en pas douter mais c’est le mode d’application qui est contraignant. Il est recommandé d’appliquer cette lotion sur vos cheveux 2 fois par jour. Une routine qui à force pourra en décourager plus d’un(e) ! Si vous souhaitez continuer à voir vos cheveux pousser, il vous faudra une forte détermination au bout de 1 ou 2 ans, soyez en conscient(e).

Le Minoxidil présente l’avantage d’être en vente libre, vous n’avez qu’à vous rendre en pharmacie et vous obtiendrez tous les conseils d’application que vous souhaitez en parallèle de votre lotion. Cependant, comme pour tout traitement, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou à prendre rendez-vous avec un dermatologue ! Le prix est relativement élevé puisqu’il faut compter environ 110€ pour un traitement de 3 mois d’après le tarif annoncé sur le site officiel.

La solution à avaler : le Finastéride

Les comprimés de Finastéride auraient un effet puissant sur la chute de cheveux. Les résultats seraient bluffants. Plus de 65% des personnes traitées admettent avoir arrêté de perdre leurs cheveux et avoir des repousses conséquentes après un traitement de 2 ans. L’action des médicaments tels que le Propecia qui contiennent du Finastéride est simple. Ils inhibent tout bonnement l’enzyme causant la calvitie.

Techniquement, l’hormone mâle (mais que l’on retrouve également chez les femmes) de la

testostérone

se transforme en dihydrotestostérone au contact de l’enzyme 5-α-réductase qui cause la chute des cheveux.

En clair... le rôle de la Finastéride c’est précisément d’empêcher cette réaction de se produire, et cela fonctionne !

Ce médicament s’obtient sur prescription médicale de votre médecin ou dermatologue et doit se prendre quotidiennement pour une durée indéterminée. Certains effets indésirables apparaissent chez une partie minime de la population (moins de 2%). Si vous veniez à subir des troubles sexuels, arrêtez simplement la prise et tout devrait se rétablir simplement. Le prix en revanche pourra peut-être vous couper l’envie d’en prendre. Environ 150€ pour 3 mois. Cela représente donc un investissement qui pèse lourd dans la balance et qui n'est évidemment pas pris en charge par la Sécurité Sociale.

Minoxidil et Finastéride : des stars capricieuses...

Ces solutions miracles portent tout de même en elles le vice qui anime les stars : on ne peut pas s’en passer ! Une fois le traitement commencé, les effets sont réels sur la chute de cheveux, et même sur la repousse. En revanche dès l’arrêt de l’application ou de la prise, la chute repartira progressivement. Ce n’est donc qu’une solution de dépannage et attention lorsque le provisoire dure longtemps, cela coûte très cher (vous faîtes le rapide calcul vous-même) surtout que l’on peut cumuler les deux traitements pour plus d’effet... Trois solutions s’offrent dès lors à vous :

D’autre part, une étude récente publiée aux États-Unis déclare que les effets secondaires du Finastéride pourraient être irréversibles. Une théorie qui pourra en décourager une nouvelle fois plus d’un mais les études ne sont pas encore agréées par tous. Les laboratoires et l’AFFSAPS seraient sceptiques.

Ajoutez à cela le fait que le Propecia ne soit pas recommandé pour les femmes enceintes à cause de ses effets sur les hormones, et il est évident que les stars des cheveux perdent de leur attrait. Des effets miraculeux oui, mais qui ont un prix. À vous de choisir !

Avec la collaboration de Cédric O'Neill de 1001 Pharma

Cédric O'Neill de 1001 Pharma Je suis Cédric, pharmacien et co-fondateur du site 1001 Pharmacies qui vend des produits de parapharmacie en ligne. De plus, nous éditons notamment un Blog sur lequel vous pouvez retrouver des infos de santé. Bonne lecture sur Malea !