Augmenter ses résultats rapidement: les secrets du massage sportif

par CHARLOTTE BLOT

Le massage sportif consiste à pétrir et stimuler les tissus mous pour réduire les risques de blessures chez les athlètes, ou pour les aider à récupérer de blessures (car on ne peut pas toujours les éviter), en vue d'améliorer leurs performances. Du fait du développement du sport, devenu l'unique type d'activité physique, et de l'évolution des performances, les athlètes doivent toujours en faire plus. En effet, les records battus il y a 20 ans sont devenus la norme. Les sportifs et les sportives cherchent donc des moyens innovants et efficaces d'améliorer leurs résultats. C'est pourquoi le massage sportif fait désormais partie intégrante des programmes d'entraînement des pros.

Le massage sportif en position allongée ?!

Ce type de massage est réalisé par un kinésithérapeute, qui commence par se renseigner sur les antécédents médicaux de leurs patients, notamment pour connaître les blessures, tensions et douleurs déjà causées par leur pratique sportive. Chaque individu, chaque sport et chaque blessure appellent un massage différent et personnalisé.

Au fil des séances, on teste la force, la souplesse et la motricité. Les soins sont essentiellement manuels : il peut s'agir de massages et d'exercices visant à renforcer et à détendre les tissus mous (les muscles, le fascia et les tendons), et les articulations. On n'utilise que rarement des machines ou des rayons infrarouges.

Les techniques de massage les plus fréquemment utilisées sont la technique des points-déclic, le relâchement myofascial, la thérapie neuromusculaire, la digitopression, le massage curatif, etc. Le but est de rendre aux patient-es l'énergie nécessaire pour (re)passer à l'action.

Les 4 moments clefs pour un massage sportif réussi

Avant un événement sportif , le massage est un moyen complémentaire de préparation physique et psychologique. Il réchauffe et détend le système musculaire, et met en condition la communication neuromusculaire.

Après l'effort , le massage intègre le processus de récupération, et peut éventuellement se substituer à une récupération active, lorsqu'elle n'est pas possible (pour cause de blessure, d'épuisement ou d'une trop forte déception). Il a pour effets de décontracter les muscles et de stimuler le flux lymphatique et la circulation sanguine, pour mieux éliminer les toxines produites pendant l'effort, tels que l'acide lactique et autres déchets du métabolisme cellulaire. Il permet une récupération plus rapide, et évite les sensations de courbatures, surtout si l'on attend 2 à 6 heures suivant l'effort.

Au niveau psychologique, le massage est un bon moyen de "clore" l'événement, en offrant à l'athlète un temps de réflexion précieux. A la fin du massage, les athlètes doivent se sentir détendus, physiquement et psychologiquement.

Entre les grands événements, la pratique régulière du massage, apporte une solution à toutes les blessures et lésions mineures, dues à la surcharge d'efforts musculaires. Ainsi, on évite les blessures insidieuses qui ont le chic pour se réveiller pile dans les grands moments, et gênent la performance.

Le massage sportif n'est pas réservé aux pros : il peut s'avérer très utile pour les personnes dont le métier réclame des efforts physiques intenses, au quotidien. C'est un massage profond et vigoureux, inspiré du massage suédois, auquel on intègre des frictions et des étirements, mais aussi des pressions, issues du shiatsu et de la technique des points-déclic. En fonction de l'activité pratiquée par chaque patient, le ou la kinésithérapeute identifie les muscles ou groupes de muscles susceptibles de poser problème, et se concentre dessus pour garantir leur souplesse.

Les témoignages parlent d'eux-mêmes

Sian Brice est britannique, elle a obtenu une médaille de bronze en triathlon aux championnats d'Europe, et est classée parmi les meilleures tri-athlètes au niveau mondial.

"Je m'entraîne 4 à 6 heures par jour, dans mes trois disciplines (natation, course, cyclisme), avec des séances de préparation physique trois fois par semaine. J'ai bien conscience que, grâce à mon heure hebdomadaire de massage, j'évite des blessures ou l'accumulation de courbatures, qui me gêneraient à l'entraînement.

Chaque semaine, je l'attends avec impatience, non qu'un massage sportif soit tellement agréable, c'est même loin d’être le cas ! Mais je sais que le massage éliminera des nœuds et des petites douleurs, dont je n'aurai plus à me soucier après. Le massage en profondeur et les pressions exercées pour traiter certains points me font serrer les dents, mais 99% du temps, les tensions disparaissent dans les 48 heures.

Bien sûr, pour des blessures plus sérieuses, je peux avoir besoin d'autres traitements. Parfois, le massage est même contre indiqué, mais ma kiné sait toujours bien me conseiller. C'est souvent à elle que je m'adresse en premier ! Au fil des années, elle m'a aussi appris à me détendre, même quand ça fait mal, pour que le massage soit plus efficace. Et puis, il y a aussi des moments vraiment agréables !

Depuis le temps, nous avons construit une relation de confiance, elle connaît mon corps et ses points faibles, et est capable de sentir comment je vais. Son aide est très précieuse, elle me conseille au mieux pour éviter toute blessure, et je repars souvent chez moi avec des exercices, ou une compresse en gel pour refroidir telle ou telle zone. C'est une supporter très précieuse !".

Son témoignage parle de lui même. Le massage est l'allié indispensable d'une pratique intensive du sport. Retenez qu'il peut également être d'un gros secours pour vos muscles endoloris par l'effort, et ce, quelque soient les efforts.

Sources internet :
Avec la collaboration de Nicolas Cardonne

Nicolas Cardonne Masseur Kinésithérapeute à Toulouse (31), au cabinet de kinésithérapie "Côté Kiné". Mon ambition est de mettre en place une approche kinésithérapique à la fois humaine et en continuelle formation.

Avec la collaboration de Thibault Biason

Thibault Biason Masseur Kinésithérapeute à Toulouse (31), au cabinet de kinésithérapie "Côté Kiné". Passionné de rugby, je travaille régulièrement dans le milieu sportif.